Bien utiliser l’UX Design Responsive pour optimiser l’expérience utilisateur mobile

Parce qu’une navigation web sur mobile ou sur une application mobile est différente de celle que l’on expérimente sur un ordinateur, il va falloir adapter la taille des contenus à afficher pour garantir la meilleure expérience utilisateur possible. C’est ici qu’intervient l’UX Design Responsive.

Dans cet article, découvrez :

  • la définition du Design Responsive
  • pourquoi celui-ci est indispensable pour vos applications et sites mobiles
  • comment mettre en place la meilleure expérience utilisateur mobile grâce à l’UX Design Responsive. Le design d’expérience utilisateur, principes et méthodes UX, n’auront plus de secrets pour vous.

Design Responsive

Le ux responsive design indispensable à votre expérience utilisateur mobile

Définition

En français, le Design Responsive (ou UX Design Responsive) peut être traduit par  “Design réactif”, “ adapté” ou encore “réceptif”. Cette traduction résume d’ailleurs parfaitement bien l’intérêt et le concept du Design Responsive.

Le Design Responsive est en effet un design qui permet de changer la mise en page affichée sur une application mobile ou un site mobile de manière à ce que le contenu s’adapte à l’écran indépendamment du device utilisé.

Grâce à lui, tous les textes, images, vidéos et autres contenus se redimensionnent et se réorganisent automatiquement en fonction de l’espace disponible et de la résolution de l’écran de l’appareil. L’UX design responsive est également essentielle dans les jeux mobiles.

Lorsque l’on sait à quel point un affichage non adapté à l’écran peut impacter négativement l’expérience utilisateur et décourager un mobinaute à utiliser une application ou un site mobile, on ne peut que comprendre la nécessité du Design Responsive. L’UX mobile en 2018 est tout simplement incontournable.

Pourquoi passer au Design Responsive ?

Le Design Responsive présente de nombreux atouts :

  • Il facilite la navigation :

Les différentes briques de la page sont automatiquement réorganisées d’une manière cohérente et ergonomique. La navigation s’en trouve ainsi facilitée et plus intuitive.

  • Il améliore l’expérience utilisateur sur mobile :

Les contenus sont automatiquement adaptés à la taille et à la résolution de l’écran. Il devient donc plus agréable de naviguer sur le site mobile ou l’application et de consulter les divers contenus proposés.

  • Il optimise la maintenance et réduit les coûts et le temps engagés :

Au lieu de devoir assurer la maintenance pour chaque device, comme c’est le cas lorsque l’on sépare le site de l’application et/ou du site mobile, tout est concentré au même endroit.

Cela signifie, par exemple, qu’en cas de mise à jour ou d’ajout de contenus, vous ne la faites qu’à un seul endroit, au lieu de procéder par device. Vous économisez ainsi du temps et de l’argent.

  • Il assure un meilleur référencement SEO par Google :

Google a placé l’expérience utilisateur au cœur de sa stratégie de référencement. Si l’UX design mobile ne suit pas le modèle attendu et n’assure pas une expérience mobile satisfaisante aux mobinautes, vous serez pénalisé(e) dans le moteur de recherche Google. Et cela, peu importe le soin que vous apporterez à votre propre stratégie SEO.

  • Il permet d’utiliser une URL unique :

Que vos utilisateurs consultent votre site depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, ils passent par la même URL. C’est très pratique, car cela facilite le partage de contenu. Mais cela présente un autre avantage : de nombreux mobinautes retrouvent sur mobile les sites mis en favoris ou marque-pages depuis leur ordinateur.

Ils n’ont ainsi pas besoin d’enregistrer à la fois les URL du site et du site mobile, puisqu’il s’agit, avec le Design Responsive, de la même URL.

La stratégie pour mettre en place un bon UX design

Identifiez le cœur de l’expérience utilisateur

Avant toute chose, vous devez penser à la raison d’être de votre application mobile ou de votre site mobile. Bien sûr, l’attrait du mobile est si fort aux yeux des consommateurs que les entreprises n’ont presque plus d’autre choix que d’être présentes sur mobile, qu’il s’agisse d’une application ou d’un site mobile.

Mais vous ne pouvez pas vous contenter de raisonner ainsi. Vous devez aller plus loin si vous souhaitez réellement améliorer l’expérience utilisateur mobile et l’UX design :

  • Quel est l’objectif de votre application ?
  • Quelles sont les tâches les plus communes et importantes que les clients ont besoin de réaliser ?

En analysant ces différents points, vous découvrirez la direction dans laquelle concentrer vos efforts.

Identifiez les groupes de devices

Les groupes les plus communs sont :

  • Les smartphones ;
  • Les tablettes ;
  • Les ordinateurs fixes ou portable ;
  • Les télévisions.

Bien comprendre dans quel contexte est utilisé chaque appareil est essentiel pour développer une bonne UX. Cela vous permet d’offrir une meilleure ergonomie pour des sites web efficaces, tout comme une meilleure ergonomie sur mobile.

Une utilisation adaptée au device

Chaque device dispose d’une utilité propre, même si les frontières ont tendance à devenir floues. Les modes d’interactions dépendent de la taille de l’écran de l’utilisateur, c’est pourquoi un smartphone sera rarement utilisé, par exemple, pour le travail, hormis dans quelques cas précis.

L'importance de l'ux responsive design

À chaque expérience, son contexte d’utilisation

Pour définir le meilleur UX design sur mobile, vous devez :

  • Vous demander précisément dans quelles circonstances chacun des groupes d’appareils définis plus haut sera employé.
  • Concevoir une expérience adaptée à chacun d’eux et en fonction des différents scénarios anticipés.

Pensez par exemple à l’UX design des menus : vous devrez privilégier des menus déroulants sur smartphone pour réduire le nombre d’éléments sur la page, là où le problème ne se pose pas forcément sur un site Internet. Réfléchissez bien à quels éléments garder en permanence sur la page et quels éléments cacher dans des menus déroulants. La navigation doit rester intuitive.

De même, puisque sur mobile la navigation et les actions se font au tactile, soyez attentif à la taille des boutons et à leur disposition. Il n’est en effet pas rare d’entendre des mobinautes se plaindre qu’ils peinent à cliquer là où ils le souhaitent, par exemple à cause de plusieurs boutons trop rapprochés les uns des autres.

Du plus petit au plus grand

Il a été plus que prouvé que designer en gardant une approche « mobile first » est la méthode la plus efficace. Ainsi, commencez toujours par développer votre produit en vous basant sur la taille d’écran la plus petite.

De même, commencez toujours par vous focaliser sur ce qui est le plus important, puis passez aux éléments secondaires. Il est plus simple et rapide de travailler sur les éléments secondaires une fois que le noyau de votre application mobile est défini, stable et fonctionnel.

Gardez cette même approche lorsque vous passerez à la déclinaison pour la tablette, l’ordinateur, etc.

Flexibilité

Le principe même d’un design réactif est la flexibilité. Cette flexibilité concerne tous les éléments de votre page :

  • La mise en page ;
  • La taille des images ;
  • Les blocs de texte…

Il en va de la fluidité de votre application ou site mobile.

Les images

Vous devez absolument rendre les images « responsives ». C’est à dire qu’elles doivent être modifiées afin d’optimiser leur recadrage et leur taille en fonction de l’écran d’affichage.

Pour de meilleurs résultats, misez sur des images au format SVG qui ne perdront pas en qualité quelle que soit la taille de l’écran.

Une expérience cohérente et fluide

L’expérience utilisateur doit être la même quel que soit l’écran utilisé pour :

  • Simplifier la vie des utilisateurs ;
  • Instaurer une relation de confiance ;
  • Favoriser les interactions.

Le passage d’un écran à l’autre doit-être fluide. Si l’on prend l’exemple du parcours d’achat, nous savons désormais que les consommateurs passent sans cesse d’un device à l’autre, et inversement, lors de leur parcours. Ils doivent ainsi profiter d’une expérience toute aussi agréable sur chaque appareil.

Testez le design

Il faudra réaliser des tests utilisateurs afin d’identifier les problèmes d’UX et obtenir un maximum de feedbacks utilisateurs dans le but d’améliorer l’UX.

Tant que votre projet est en cours de développement, vous avez l’opportunité de procéder aux tests et corrections nécessaires. Vous pouvez même proposer l’accès à votre site mobile ou application lors d’une bêta ouverte aux mobinautes.

Gardez toujours en tête que les utilisateurs seront ravis de donner leur avis et de voir que leurs remarques sont prises en compte. Mais ils n’hésiteront pas non plus à bouder un site ou application qui n’est pas ergonomique. Les faire revenir ensuite sera compliqué. Anticipez !

Une application ou un site mobile qui n’a pas été optimisé(e) pour s’adapter aux différentes tailles d’écran est mal perçu(e) par les mobinautes. Pire, cela vous pénalise dans les moteurs de recherche. C’est pourquoi l’UX mobile design ne peut pas être négligée.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour créer les meilleures applications en UX design mobile!

Les trois points-clés à retenir :
  • L’UX design sur une application mobile et un site mobile doit être optimisée pour assurer la meilleure expérience possible.
  • Google pénalise dans son moteur de recherches les sites qui ne sont pas optimisés pour la navigation sur mobile.
  • Votre stratégie marketing mobile est indissociable de l’UX design de votre app mobile.