Les 4 leviers pour réussir vos campagnes Push & In-App sur mobile

Comment s’assurer que les utilisateurs y seront exposés et impactés ?

L’utilisation d’un smartphone est presque devenue un réflexe chez la grande majorité des personnes. En France, en moyenne, un utilisateur se connecte 23 fois sur son smartphone selon une étude réalisée par l’IDC. Selon Statista, le nombre d’utilisateurs de téléphone portable dépassera les 4.9 milliard en 2018.

Vous avez créé votre application mobile et le développement vous a coûté du temps et de l’argent ? Il est temps de passer à l’optimisation de celle-ci pour maximiser votre retour sur investissement (ROI) . Maintenant que l’application est prête, faites en sorte que vos mobinautes soient actif et interagissent de manière régulière sur votre app mobile afin de leur fournir une expérience client unique.

Comment faire pour atteindre cette objectif et agir de telle sorte que votre publicité mobile ait une influence sur le comportement de vos utilisateurs ? La stratégie de promotion de votre application doit obligatoirement inclure la mise en place de campagnes Push et de messages In-app pour faire part par exemple de vos actualités commerciales et corporate à vos utilisateurs. Grâce aux push notifications et aux messages In-App, les marques interagissent avec leurs mobinautes.

Comment faire de votre stratégie de marketing mobile une stratégie fiable et pertinente tout en ayant la connaissance du parcours de vos clients sur votre application mobile? FollowAnalytics vous propose cet article qui vous aidera à répondre à toutes ces questions et vous donnera les meilleurs conseils à suivre pour atteindre vos objectifs en termes de marketing relationnel, de conversions et de fidélisation clients.

Les périls des notifications push

Rappel de date de livraison, commande validée, panier abandonné sont autant de raisons pour lesquelles les marques peuvent recourir à ce type de message. Revenons rapidement sur la différence entre push notifications et In-App.

Push Notifications : définition 

C’est un message d’alerte qui s’affiche sur l’écran du smartphone des utilisateurs. Ces messages sont liés aux applications que le mobinaute a installé sur son téléphone. Selon les OS mobiles (Androïd, iOS), certaines applications demanderont une autorisation pour la réception des push notifications. Le plus de ce format est qu’il s’affiche hors de l’app, comme une alerte, sur l’écran verrouillé ou quand l’utilisateur est sur une autre app. Il peut s’agir de push…

    • de service : alerte retard, SAV
    • d’information : nouveau contenu, offre commerciale, anniversaire, bons plans
    • de conversion : relance de panier abandonné, upgrading d’abonnement
    • géolocalisés : pour accéder à des services complémentaires en fonction de son emplacement géographique

Les notifications push peuvent être alimentées par des images, des vidéos ou encore de la musique. On les appelle des rich push notifications et sont souvent utilisées pour des actions ponctuelles pour ré-engager des utilisateurs inactifs.

“Pour envoyer vos notifications push et faire une campagne une campagne efficace, il ne faut pas oublier de faire attention au timing de votre envoi, au contenu de votre message et à la périodicité à laquelle vous planifiez vos messages. “

Avec le Règlement Général sur la Protection des Données, entré en application le 25 mai 2018, les entreprises doivent cependant faire attention à obtenir le consentement explicite de l’utilisateur pour pouvoir leur envoyer des notifications sur leur smartphone.

Les messages In-App : définition

Ce sont des messages envoyés sur les écrans des smartphones dont la fonctionnalité est identique aux push notifications : engager vos porteurs d’application et améliorer leur expérience utilisateur. On retrouve cette pratique de marketing mobile dans des secteurs comme celui du E-commerce par exemple ou dans le cadre d’une stratégie omni-canal ou mobile-to-store.

La différence avec les push notifications intervient au niveau du format : ils sont plus immersifs. Ils s’affichent dans l’app elle-même, et donc uniquement pour les utilisateurs qui naviguent dans l’app. Le message peut être affiché suite à une action, dans une section précise, et peut prendre la forme que l’on souhaite, notamment par l’usage de templates.Ils sont utilisés dans le cadre d’une stratégie de marketing contextuel afin d’assurer la délivrabilité des messages envoyés aux utilisateurs de l’app mobile.

En effet, ils se basent sur des données analytiques qui fournissent des informations concrètes sur le parcours effectué par le mobinaute sur chaque page de l’application. De ce fait, grâce aux messages In-App, le funnel de conversion est maîtrisé et ainsi peut être en mesure de mieux fidéliser le client en répondant à ses attentes. Il faut cependant être muni d’outils marketing adaptés pour pouvoir tester au mieux l’impact de vos messages, tracker le parcours de vos mobinautes, analyser leur comportement sur l’application et optimiser leur expérience de navigation.

Néanmoins, ces canaux de communication doivent s’intégrer à une campagne globale. Une campagne marketing mobile, tout comme une campagne web ou print, doit être pensée en fonction des actions que vous souhaitez faire réaliser à vos utilisateurs d’application mobile. Pour vous aider à réussir vos campagnes, voici nos 4 conseils clés.

Conseil N°1 : Préparez l’Onboarding de vos mobinautes dès le téléchargement de l’app mobile

Il est nécessaire de préparer vos utilisateurs à l’envoi et l’acceptation des push. En effet, la gestion des permissions est très importante afin que vos campagnes de marketing automation aient un impact positif. Il est conseillé de réfléchir aux messages expliquant la valeur ajoutée des services push que vos utilisateurs découvriront quand ils ouvriront l’application. En mettant ce système en place, vous vous assurez que vos utilisateurs acceptent et consultent vos messages push sur leur smartphone.

Vous pouvez également utiliser les messages In-App lors du téléchargement de l’application mobile pour améliorer l’expérience de vos utilisateurs et les familiariser avec votre marque ou bien encore les fonctionnalités de votre app. Cette bonne pratique vous permettra d’améliorer votre taux de rétention.

Conseil N°2 : Les best practices de la segmentation client et du ciblage des campagnes  push  

  • Créez vos personas afin de pouvoir cibler efficacement vos porteurs d’app. Autrement dit, définissez des profils types d’utilisateurs pour lesquels vous adapterez vos messages en fonction de leurs comportements. Cette étape est à réaliser en amont, lors de la conception et du développement de l’application mobile. En établissant vos personas, vous pourrez rassembler tous les critères, caractéristiques éléments contextuels dans lesquels vos utilisateurs évoluent aussi bien dans leur vie de tous les jours que sur votre application. C’est une étape primordiale qui améliorera l’expérience de vos utilisateurs car ceux-ci auront tendance à mieux s’identifier à votre application et au contenu que vous leur partagez.

 

  • Privilégiez toujours la personnalisation au broadcast. Puisque vous avez réalisé vos personas, le ciblage est maintenant beaucoup plus facile. Ainsi, grâce à la personnalisation, vous obtiendrez une meilleure connaissance client pour créer vos segments et optimiser au mieux vos communications.

 

  • Tenez compte ensuite des “bons moments” pour leur envoyer vos push. En effet, certaines applications décident de n’envoyer aucun push le week end (ex : Banque, Assurance). D’autres, au contraire, préfèrent en fonction de leurs activités communiquer les week end (bons plans, sorties). Gaumont Pathé, par exemple, intensifie l’envoi de ses push lors des journées de mauvais temps pour encourager ses clients à venir regardez un bon film au chaud !

 

  • L’utilisation de la géolocalisation vous permettra aussi de mieux segmenter vos messages. Comme l’explique Sebastien Icardi, Customer Success Manager chez FollowAnalytics :

” Recevoir un push sur les réductions d’outils de jardinage lorsque l’on habite en ville (dans un appartement) n’est pas uniquement inutile, mais démontre clairement que la marque qui pousse un tel message a opté pour une approche broadcast et non personnalisée. Une telle approche aboutit généralement à la désinstallation de l’application.

Conseil N°3 : Détaillez le plan de marquage (ou plan de taggage)

Le plan de marquage regroupe l’ensemble des événements que vous souhaitez suivre dans votre application (boutons cliqués, note laissée, complétions de formulaire, informations de profil…). Pour le réussir, il est nécessaire de mettre à plat le ou les parcours clients de votre application. Ensuite, il faut suivre point par point les actions à tagger. A l’issue de cette démarche, vous obtiendrez une succession d’actions majeures auxquelles il faudra rattacher un tag. Ce tag vous permettra d’analyser les parcours effectués par vos mobinautes au sein de votre application.

Cette donnée importante vous permettra alors de savoir si le parcours que vous avez pensé à l’avance est bien assimilé par vos utilisateurs.  Dans le cas contraire, il sera nécessaire de le repenser afin qu’il ne constitue pas un obstacle, dans l’acte d’achat par exemple.

Conseil N°4 : Le format des notifications web sur les app mobiles

Le format du Push ou de l’In-App influence incontestablement le taux d’ouverture de vos campagnes mobiles. Son, fichier animé, vidéo, couleur, police… vous pouvez réellement créer le message que vous souhaitez, représentant au mieux votre marque. Sachez, par exemple, que l’ajout d’un emoji augmente sensiblement le taux d’ouverture de vos push. Ces astuces sont simples à réaliser mais influencent nettement le comportement du mobinaute.

Ce que nous conseillons de faire est d’identifier en amont la valeur du message afin de choisir le bon format. En effet, s’il a pour but de partager une information courte et directe : le push est le format le plus approprié. A contrario, si le but du message poussé est d’apporter une information détaillée et enrichie avec un visuel travaillé, dans ce cas l’In-App est sera le plus pertinent.

Cas client: “Quand Louis Vuitton s’occupe de votre Saint-Valentin”

A l’occasion de la Saint-Valentin, la marque de luxe a mis en place une campagne In-App très réussie. En effet, l’application gratuite proposait d’aider les “Valentins” à trouver le restaurant idéal pour une soirée en amoureux. Parmi la sélection de restaurants, vous pouviez choisir un dîner aux chandelles, un apéritif romantique, ou encore un repas en tête à tête dans un lieu insolite.

En scannant la liste de centaines de restaurants présents dans l’application City Guide, vous receviez le choix qui vous correspondait le mieux. D’un point de vue opérationnel,  du 9 au 14 Février, les mobinautes ont reçu des push leurs indiquant le lieu qui conviendrait le mieux à leurs envies. La marque avait choisi une combinaison de push notifications et de messages In-App pour mener à bien sa campagne.

 

Ecran de message push notification pour la campagne saint valentin de Louis Vuitton

Campagne  de Louis-Vuitton City Guide dans le cadre de la Saint-Valentin

 

Les trois points-clés à retenir :

  • Les notifications push sont des messages qui font part à l’utilisateur de nouvelles concernant la marque, les fonctionnalités de l’application ou bien encore des offres promotionnelles. Ces messages push s’affiche en dehors de l’application, comme lorsque vous recevez un SMS.
  • Les messages In-App, contrairement aux notifications push, s’affichent à l’intérieur de l’application. Ils peuvent-être très utiles pour  l’Onboarding d’utilisateurs, pour les guider et qu’ils se familiarisent avec l’application qu’ils viennent de télécharger.
  • Les messages In-App et les notifications push sont des pratiques de marketing mobile qui sont d’autant plus impactantes et pertinentes lorsqu’elles sont associées l’une à l’autre. Leur complémentarité augmentera vos chances de répondre plus efficacement aux besoins et aux problématiques que rencontreront vos utilisateurs.

 

les périls des notifications Push

 

FollowAnalytics publie régulièrement des informations et conseils pour améliorer votre engagement mobile. Si vous souhaitez connaître l’ensemble des outils du marketing mobile, consultez notre article : le Glossaire du marketing mobile.