FollowAnalytics Linkedin

Une application mobile constitue un atout désormais indispensable dans le secteur du retail pour votre visibilité, votre stratégie commerciale, mais aussi votre image de marque.

En 2019, et selon une étude SalesForce, pas moins de 6 achats sur 10 effectués en e-commerce étaient réalisés sur un terminal mobile, et jusqu’à 71 % des visiteurs utilisent leur smartphone pour rechercher un produit à acheter !

Créer une application mobile rend la navigation bien plus aisée et naturelle pour ces acheteurs nomades, et les encourage à prolonger leur visite.

La technologie mobile est aujourd’hui un pilier fondamental pour toute stratégie multicanale, et l’application doit notamment répondre à un cahier des charges précis en termes d’interconnectivité avec l’écosystème de la marque (site web, plateforme CRM, réseaux sociaux…).

La création de votre application M-commerce nécessite de bien définir ses objectifs et ses caractéristiques. 5 points clés sont à aborder au plus tôt et dès les premières séances de brainstorming.

New call-to-action

Définir vos objectifs et les résultats attendus

Bien avant d’envisager les modalités de conception ou encore la charte graphique à privilégier, il est nécessaire de vous poser la question la plus fondamentale : pourquoi créer une application mobile ?

In fine, tous les projets de création d’application de commerce mobile ont bien sûr la même ambition : vendre davantage, et à davantage de clients. En tant que retailer, la variété des technologies d’application mobile vous permet toutefois d’envisager de nombreuses stratégies complémentaires et plus ou moins directes pour y parvenir.

Votre future application mobile peut notamment poursuivre prioritairement l’un de ces quatre objectifs :

  • Un objectif branding : avec une application vitrine ou showroom ayant notamment pour fonction d’améliorer votre notoriété et l’image de votre marque.
  • Un objectif ludique : avec une application de jeu servant à attirer et divertir votre communauté dans un but de fidélisation client.
  • Un objectif pratique : avec une application d’info permettant aux utilisateurs d’effectuer une recherche rapide (du prix d’un produit, de la proximité d’un magasin…) et ainsi de leur rendre un service.
  • Un objectif business-first : avec une application M-commerce orientée strictement vers des fonctionnalités de vente.
Une application mobile peut avoir plusieurs raisons

Analyser votre public cible

Les grandes règles du marketing mobile sont les mêmes que celles du commerce traditionnel : il convient de déterminer le plus précisément possible le public auquel vous vous adressez, et pourquoi votre offre est susceptible de l’intéresser.

Cela passe notamment par la définition du portrait type de votre acheteur sur mobile et par la bonne prise en compte de ses attentes.

Définir des personas précis et réalistes

Un persona correspond au visiteur type de votre future application. Qui est susceptible de la télécharger et de l’utiliser ? Il est recommandé d’aller dans le détail et de créer plusieurs personas au besoin, en définissant certains critères fondamentaux :

  • Sexe ;
  • Tranche d’âge ;
  • Catégorie socioprofessionnelle ;
  • Composition familiale ;
  • Milieu rural/urbain/périurbain.

La réalisation préalable d’une étude de marché est une étape recommandée pour soigner la conception des personas et les rendre plus conformes à la réalité.

En fonction du profil retenu, il sera ensuite possible de moduler plus finement les paramètres de l’application mobile retail pour maximiser son potentiel en termes de conversion et de fidélisation client.

Intégrer les problématiques et attentes de vos clients

La conception de votre application mobile partira toujours d’une phase de réflexion, et notamment d’une identification des besoins du client.

Il est notamment important de dresser un état des lieux de l’offre proposée par vos principaux compétiteurs. Quelle est la plus-value que l’application pourra apporter au client, par rapport à ce que propose la concurrence ?

Même en position d’outsider, il existe de nombreuses manières potentielles de se distinguer favorablement et de susciter un buzz positif en proposant par exemple :

  • Des fonctionnalités originales ou ludiques (essai du produit en réalité augmentée, scanner de code-barres pour comparer les prix en magasin…) ;
  • Des tarifs bas ;
  • Des conditions de livraison plus variées et attractives (click & collect, retrait en magasin…).

De la même manière, il est important de déterminer dès les premières phases de réflexion ce qui va différencier votre application M-commerce de votre propre site web retail en version mobile.

Une application native autorise en règle générale un parcours d’achat largement simplifié et accéléré, et peut intégrer des fonctionnalités adaptées au nomadisme numérique, telles que les suggestions basées sur la géolocalisation.

Choisir la technologie adéquate

Une fois que les fonctionnalités souhaitées et le cahier des charges sont soigneusement définis, il faut alors regarder comment créer une application mobile en pratique !

Cette dernière peut reposer sur différentes technologies, qui vont avoir une influence directe sur la nature de ses fonctionnalités et sur l’expérience client qui sera proposée aux visiteurs.

En matière de technologie mobile, on distingue trois grandes familles :

LA Progressive Web App (PWA) 

Elle constitue en fait une simple version mobile du site web, accessible depuis un navigateur. Elle permet d’adapter le site web au format mobile. Une PWA a pour atout une grande simplicité de développement associée à un coût très faible. Elle est cependant dénuée de fonctionnalités natives et n’est donc que faiblement optimisée pour la navigation mobile.

L’application native

Elle est développée dès l’origine pour un système d’exploitation mobile (iOS, Android) et peut être téléchargée depuis une plate-forme d’applications. C’est le choix idéal pour obtenir le plus grand nombre de fonctionnalités liées au support mobile et pour augmenter le taux d’adoption au sein de votre communauté.

L’application hybride

Elle mêle des aspects de PWA et de natif. Il s’agit d’une application autonome, affichant son contenu en chargeant une page du site web de la marque au moyen d’un navigateur intégré. Elle représente une solution très attractive pour développer en natif à partir des ressources web existantes sur le site de la marque.

Le recours à une plate-forme ou à un logiciel de création d’application mobile est notamment une bonne solution pour aboutir à un produit natif certes standardisé, mais aussi peu onéreux et très efficace en termes d’ergonomie et de rétention client.

Utiliser un logiciel de création d'application mobile permet d'avoir une solution peu onéreuse et très efficace

Définir les fonctionnalités principales

Le support mobile démultiplie les fonctionnalités pouvant être intégrées au service de l’expérience utilisateur. Des options à la fois nombreuses, originales et performantes constituent un puissant outil de fidélisation, susceptible de fédérer une communauté plus active et nombreuse autour de l’application.

Les fonctionnalités les plus populaires et les plus utiles pour une application m-commerce retail incluent :

  • Le geofencing : il définit des actions et des messages à envoyer en fonction de la localisation exacte de l’utilisateur ;
  • Les notifications push et in-app : elles permettent respectivement de transmettre une information utile à l’utilisateur en dehors de l’application (sur la page d’accueil du smartphone) et lors de son utilisation ;
  • Les technologies touch ID et face ID : elles utilisent la reconnaissance digitale ou faciale pour accélérer l’authentification du client avant le paiement ;
  • Le scanner de code-barres :  il offre au client d’un magasin un moyen facile et rapide de comparer les prix avec l’offre en ligne ;
  • Le partage automatique sur les réseaux sociaux : d’un contenu publié sur l’application, ou encore d’un achat réalisé par l’utilisateur ;
  • Le paiement intégré : via des solutions de nouvelle génération comme Apple Pay sur iPhone ;
  • Le click & collect : pour associer les avantages du m-commerce à l’aspect pratique et sécurisant du magasin physique.

Penser contenu et faire vivre votre application

Dès la phase de création, il convient de s’intéresser aux solutions et mécaniques permettant d’assurer ultérieurement le succès de votre application ainsi que la fidélisation de votre communauté sur le long terme :

  • Définir le type de contenus, la régularité des publications et les modes proposés de partage ;
  • Définir les différentes étapes du parcours type du visiteur, et en tenir compte dans la conception de l’interface utilisateur en respectant notamment les principes de l’UI design ;
  • Définir la charte graphique de l’application mobile en privilégiant une approche cohérente et attractive (boutons, pictogrammes, couleurs dominantes…) ;
  • Définir les outils d’analyse de performance, en définissant le plus tôt possible une liste de KPI prioritaires, en créant un dashboard tout-en-un ou en choisissant un logiciel application mobile doté d’un module d’analyse de trafic.

La réflexion autour de la conception de votre application doit s’intéresser enfin à la phase de développement proprement dite, et qui interviendra dans la continuité directe.

Le choix du prestataire vous laisse notamment le choix entre un développement en interne – si vous disposez des ressources nécessaires – ou plus souvent le recours à une agence web spécialisée en marketing mobile.

Budget, calendrier avant publication, type de développement… Toutes ces questions sont en réalité liées les unes aux autres. Ainsi, une approche fondée sur un développement no code à partir d’un logiciel de création d’application mobile permet tout à la fois de réduire les délais et les coûts.

La solution Build de FollowAnalytics est une plate-forme tout-en-un vous permettant de créer rapidement une application à partir de vos ressources web existantes, tout en les adaptant à une expérience native sur mobile.

New call-to-action