Pourquoi ne pas faire de mise à jour peut nuire à votre application mobile ?

Ne pas mettre à jour son application mobile : une erreur stratégique

La mise à jour d’une application mobile permet de lui apporter des nouveautés, mais aussi de corriger ses faiblesses et de l’optimiser : vitesse, performance, fiabilité… Le développement d’application mobile ne s’arrête pas à son lancement : loin d’être accessoire, les mises à jour représentent une étape indispensable et nécessaire dans le cycle de vie de votre app mobile. Ne pas assurer la maintenance d’une application est une véritable erreur stratégique qui pourrait ruiner tous les efforts réalisés lors de son développement, puis de son lancement.

 

Mise à jour et amélioration du fonctionnement de l’app mobile

Une application mobile n’est jamais un produit fini. Peu importe l’investissement financier ou le temps que vous avez placé dans son développement, une application doit évoluer en permanence pour :

  • S’adapter aux nouveaux systèmes d’exploitation ;
  • Résoudre les problèmes techniques qui peuvent apparaître.

Ne pas réaliser régulièrement la mise à jour d’une application la rendra rapidement obsolète et provoquera le désintérêt, voire l’agacement, de ses utilisateurs, qui seront difficiles à reconquérir.

Adaptation aux nouveaux systèmes d’exploitation (OS)

Les systèmes d’exploitation sont en constante évolution, les versions se succèdent au fil des mois et années, apportant leur lot de changements, parfois minimes, parfois importants. Cela signifie que ce qui est valable pour votre application à un instant précis ne le sera plus l’instant suivant.

Chaque innovation apportée à Android ou iOS peut influencer le fonctionnement de votre application, ce qui se traduira, par exemple, par des ralentissements, des bugs, ou même une ergonomie moins efficace. C’est pourquoi vous devez être particulièrement attentif à garder votre application en phase avec les diverses innovations techniques. Il en va de la bonne santé de votre application et du confort des utilisateurs, deux points indissociables pour optimiser les performances et le ROI de votre application mobile.

Ceci est encore plus vrai pour les appareils utilisant Android. Les modèles de Smartphone et tablettes sont nombreux, avec des écrans dont la taille varie totalement d’un appareil à l’autre. Votre application Android (gratuite ou non) doit être la plus performante possible pour vos utilisateurs, peu importe l’appareil qu’ils utilisent. Il faudra donc suivre de près l’évolution des appareils Android pour optimiser l’affichage de votre app mobile pour chacun d’eux.

Système d’exploitation et Store mobile

Un système d’exploitation, ou OS, désigne le logiciel qui sert d’intermédiaire entre les différents programmes installés sur un appareil et le matériel, permettant à l’ensemble de fonctionner. Les OS mobiles les plus connus sont Android pour les appareils Google et iOS pour les appareils Apple. Le Store est le magasin d’applications propres à chaque OS mobile : Google Play Store pour les applications Android et App Store pour iOS (applications iPhone, iPad…).

La résolution des bugs

Pourquoi mes applications se ferment-elles toutes seules ? Voilà une question que l’on retrouve régulièrement sur les forums de discussion.

Ce problème peut avoir de multiples origines, par exemple lorsque l’on vient de faire une mise à jour de son mobile Samsung. Mais c’est bien aux développeurs de l’application concernée d’être attentifs, le problème pouvant être causé parce qu’ils n’ont pas :

  • Suffisamment soigné le développement ;
  • Procédé aux mises à jour nécessaires pour la maintenir à un fonctionnement optimal.

Les mobinautes ont souvent la même réaction face à une application qui ne s’ouvre pas ou se ferme toute seule : la désinstallation, parfois accompagnée d’un commentaire incendiaire sur le Store qui renvoie une mauvaise image de votre entreprise, et qui peut décourager les autres utilisateurs à télécharger l’application.

Vous avez donc tout intérêt à veiller au bon fonctionnement de votre application, ce qui inclut des mises à jour régulières.

Voici les principaux avantages des mises à jour dans la maintenance de l’application mobile et dans la correction des bugs :

  • Éviter l’abandon des utilisateurs (ex : application qui se ferme toute seule, fonctionnalités inutilisables, ralentissements qui rendent la navigation pénible…) ;
  • Améliorer l’expérience client : l’user experience doit être au cœur de vos préoccupations.

Pour l’optimisation d’application Android ou iOS, pensez à la gestion du Feedback Management :

  • Prendre en compte les avis des mobinautes : ergonomie améliorable, design déplaisant, fonctionnalités à ajouter ou au contraire qu’ils n’utilisent pas… Les mobinautes peuvent vous fournir des pistes intéressantes pour optimiser votre application mobile ;
  • Retours des problèmes clients pour corriger les bugs : analysez les bugs rencontrés par vos utilisateurs pour y apporter des corrections ;
  • Remise en état de l’application à la suite d’un crash majeur : une application qui plante n’est pas sans conséquences pour une entreprise, il est alors indispensable de réagir rapidement afin de ré-engager les utilisateurs.

 

L’évolution de contenu et des fonctionnalités

Une mise à jour permet de faire évoluer votre application sur :

  • Les fonctionnalités qu’elle propose ;
  • Ses contenus.

Une mise à jour s’impose chaque fois qu’une évolution sur l’un de ces deux points est nécessaire.

Cela comprend, par exemple :

  • Des nouvelles fonctionnalités ;
  • Une nouvelle ergonomie ;
  • Un nouveau design ;
  • Des contenus supplémentaires

 

Interface utilisateur app store

 

Les raisons de faire des mises à jour ne manquent pas. Profitez-en pour communiquer à ce sujet, car c’est également un excellent outil de promotion.

Voici plusieurs pistes, que vous pourrez combiner si cela est pertinent :

  • Annoncer en amont la mise à jour sur vos réseaux sociaux, afin de créer un engouement auprès de vos utilisateurs et gagner en visibilité ;
  • Proposer des codes promo pour votre application, à activer lorsque la nouvelle version sera disponible. Cela peut aussi être l’occasion d’un concours afin de créer de l’engagement ;
  • Modifier la présentation de votre application sur les Stores : sur App Store comme Google Play Store, la mise à jour peut être indiquée en explicitant son objectif. Les mobinautes intéressés par votre application pourront ainsi constater que vous venez d’améliorer un point ou d’ajouter du contenu, ce qui est excellent pour votre image.

Bien sûr, ces suggestions doivent être suivies toutes proportions gardées. S’il s’agit de corriger un bug passé inaperçu et touchant une minorité d’appareils, il n’est pas nécessaire d’annoncer la mise à jour avec trompettes et fanfares. Un simple message sur le Store suffira.

Par contre, s’il s’agit d’une mise à jour ajoutant une fonctionnalité attendue ou apportant du contenu supplémentaire (par exemple, des questions en plus dans un jeu de quiz), vous avez tout intérêt à communiquer dessus, d’autant plus que cela pourra être l’occasion de ré-engager des utilisateurs et d’en gagner de nouveaux.

Attention à ne pas non plus trop faire de mises à jour

Comme nous l’avons vu, faire des mises à jour pour mobile app représente une vraie opportunité qui répond à vos besoins et à ceux des utilisateurs. Mais comme dans toute stratégie marketing, le tempo est un critère à prendre en compte. Ne pas faire suffisamment de mises à jour est défavorable, mais en faire trop fréquemment l’est tout autant.

Les inconvénients principaux à des mises à jour trop fréquentes :

  • C’est coûteux : il faut mobiliser davantage de collaborateurs ;
  • Cela prend du temps : chaque fois que vous effectuez une mise à jour de votre application, vous devez la soumettre à l’App Store ou Google Play Store et attendre qu’elle soit validée ;
  • Cela peut nuire à votre image : une application peut toujours être améliorée, mais lorsqu’un utilisateur la télécharge, il s’attend à obtenir une app mobile aussi aboutie que possible. Trop de mises à jour, surtout sur une durée réduite, pourrait donner l’impression que votre application a été sortie trop rapidement, n’est pas correctement finalisée ou n’a pas été suffisamment testée. Voilà qui n’est pas engageant pour les mobinautes…
  • Cela multiplie le nombre de versions qui coexistent, augmentant de ce fait le coût de leur maintenance.

Il y a malgré tout des avantages de taille aux mises à jours régulières :

  • Pour les algorithmes de référencement, c’est le signe d’une application vivante, qui évolue.
  • De plus, cela renforce l’impression de sérieux véhiculée par la marque : il est rassurant pour un mobinaute de constater qu’une équipe travaille à améliorer régulièrement l’application ;
  • Cela apporte des nouveautés aux utilisateurs et permet de renouveler leur intérêt ;
  • Cela satisfait et fidélise les utilisateurs : non seulement ils profitent de nouveautés toujours appréciables, mais en plus cela leur donne le sentiment que leurs remarques sont entendues et prises en compte.

Négliger les mises à jour peut être fatal pour une application, aussi réussie soit-elle lors de son lancement. À l’inverse, faire régulièrement des mises à jour peut booster votre référencement, améliorer l’expérience utilisateur et vous assurer un meilleur ROI. Vous avez donc tout à gagner à procéder à des mises à jour régulières de votre application mobile.

 

Maintenir une image “active” dans l’AppStore et le Google Play Store

 

Une mise à jour sert avant tout à apporter des fonctionnalités supplémentaires ou corriger des bugs. Mais ce n’est pas son seul atout : faire des mises à jour vous donne l’image d’une entreprise active et réactive.

Les critères liés aux plateformes de téléchargement d’applications mobiles gratuites

Voilà une information capitale à retenir, et pourtant beaucoup d’entreprises ne la connaissent pas : les plateformes de téléchargement déprécient vos résultats sur les recherches si vous ne faites pas de mises à jour. Cela vaut tout autant pour une application gratuite ou payante.

Pour bien comprendre ce fait, il faut connaître le fonctionnement du référencement des applications mobiles. Ce référencement se base notamment sur :

  • La popularité : l’algorithme de classement met en avant les applications qui sont les plus téléchargées, car il les considère comme étant les plus populaires.
  • La fréquence des mises à jour : le téléchargement des mises à jour fait partie du calcul de l’algorithme.

Pour le Store, le calcul est simple : si vos utilisateurs mettent votre application à jour, c’est qu’ils l’utilisent régulièrement. C’est une preuve de sa popularité, et donc une raison suffisante pour la faire monter dans le classement.

Ainsi, un grand nombre de téléchargements d’une application suite à une mise à jour permet :

  • D’apporter plus de visibilité, et donc de nouveaux utilisateurs.
  • De générer une page d’avis et de notes vide en cas de critiques défavorables : les stores montrent par défaut les avis concernant la version actuelle de votre application, les commentaires négatifs laissés sur les versions précédentes ne sont plus mis en avant. L’occasion pour vous de repartir à zéro !

Évidemment, pour que vos utilisateurs mettent votre application à jour, encore faut-il qu’il y ait une mise à jour disponible.

Vous l’aurez compris : au-delà des mises à jour nécessaires au bon fonctionnement de votre produit, la manière de gérer ces mises à jour peut devenir un véritable outil stratégique.

 

Les trois points-clés à retenir :

  • Une mise à jour est l’occasion de corriger des bugs, d’améliorer l’améliorable ou de proposer des fonctionnalités en plus.
  • Il est essentiel de trouver un rythme équilibré pour les mises à jour : ni trop fréquemment, ni trop rarement.
  • Faire une mise à jour permet d’être mieux référencé sur les stores, de gagner en visibilité, de ré-engager des utilisateurs et de faire table rase du passé en cas de commentaires négatifs sur les versions précédentes.