Le mobile s’impose de plus en plus comme le device de travail des Français

En plus de porter la transformation digitale, le mobile en entreprise apparaît de plus en plus comme une évidence pour accroître la performance et le bien-être des employés.
 Le marketing mobile illustré en 10 infographies
Qu’est-ce que la transformation digitale?

          La transformation digitale est le processus par lequel les entreprises peuvent réexaminer leurs processus existants et les adapter avec l’aide des nouvelles technologies et des nouvelles méthodes de travail. En ce sens, le fait de pouvoir laisser ses employés gagner en mobilité s’est imposé comme une pratique indispensable de la transformation, et ce depuis maintenant plusieurs années.

 

Le mobile : un élément clef de la transformation digitale pour 62% des professionnels

          Déjà fin 2016, les mentalités avaient fait un bond. Une étude de The state of Digital workspace réalisée par VM Ware révélait que pour plus de 6 décideurs sur 10, la réussite de la transformation digitale de leur entreprise était due au fait de proposer à leurs équipes de travailler de façon mobile. Cette étude, réalisée auprès de 1200 décideurs (IT et autres services), mettait en lumière les priorités business des professionnels en 2017. Les problématiques clefs des CDO étaient alors mises en avant. L’une d’entre elles était de permettre à leurs collaborateurs de repenser leur façon de travailler en intégrant de nouveaux outils plus adaptés.

 

Ordinateur portable, tablette, mobile... le choix du support de travail mobile devrait combler toutes les préférences.

 

Selon cette même étude, 78% des professionnels sont déjà engagés dans des projets pour accélérer la mobilité au sein de leur structure (49% d’entre eux sont en train d’y travailler, et 29% sont déjà parvenus à mettre en place un système mobile-friendly). Les principales mesures mises en oeuvre sont la migration vers une nouvelle infrastructure informatique et la mise à niveau des infrastructures/reconstruction d’applications critiques pour améliorer leur compatibilité grâce au mobile (36% des répondants).

 

Le classement des initiatives d'investissement mobile

 

Les objectifs de travail mis en avant sont évidents. Il s’agit d’améliorer la productivité des équipes (pour 42% des répondants), optimiser les coûts (pour 32%) et limiter le risque de perte de données (pour 31%).

Les résultats ne tardent pas à se faire sentir. Les entreprises s’étant engagées dans des “projets mobiles” déclarent avoir une meilleure visibilité des usages mobiles de leurs collaborateurs (pour 51% des répondants), des gains de productivité d’une moyenne de 36% (pour 87% des répondants), une meilleure gestion des coûts (pour 41%), et un ROI moyen estimé à 150%. Enfin, de nouvelles sources de revenus pour les entreprises ayant mis en place au moins une dizaine de projets liés à la mobilité sont mentionnés par 48% des répondants.

 

Des pratiques en mutation

          Le mobile en entreprise, en plus de permettre aux employés de travailler à distance, transforme certains métiers. Il y a deux ans, par exemple, La Poste a équipé ses facteurs d’un smartphone nommé « FACTEO » permettant de renforcer la relation client.

L’appareil dispose de trois principales fonctionnalités :

  • les services de base comme les appels, SMS, et accès à internet,
  • un accès constant aux actualités et informations internes du Groupe,
  • un module appelé « Ma tournée », une application boîte à outils qui facilite le travail du facteur et améliore le service rendu au client. Celle-ci permet notamment de simplifier la signature des lettres et colis suivis, la réexpédition et la gestion des procurations.

 

La transformation digitale par le mobile change la pratique de certains métiers, comme celui de facteur.

 

Depuis début 2017, La Poste a équipé plus de 80 000 facteurs et 1350 agents de bureaux de poste. L’application La Poste orientée grand public, quant à elle, a déjà été téléchargée par plusieurs millions de ses clients.

Cette stratégie de développement d’applications pour l’interne concerne également des plus petites structures, qui voient un outil à valeur ajoutée pour leurs équipes. C’est le cas de Fabien Gardanne, Directeur Général de l’Agence Centrale de l’Environnement et de l’Habitat. Son entreprise, basée à Montpellier, est spécialisée dans l’amélioration de l’habitat, des toitures et des charpentes. Fabien a fait développer une application métier pour son équipe de 30 commerciaux : « Elle permet de fluidifier les présentations de produits à la clientèle en passant du book papier à la visualisation des produits sur iPad (…). Les commerciaux peuvent ainsi mieux organiser leurs rendez-vous et les localiser sur une carte. En un clic, ils peuvent accéder à toute leur base de données. »

 

La mobilité des employés, un facteur de bien-être au travail

          Il apparaît que la mobilité, en plus d’être un critère de productivité, renforce également le bien-être des employés. Le droit au télétravail a été récemment assoupli par le nouveau gouvernement, qui vient répondre aux attentes de certains professionnels. En effet, selon une étude de Juillet 2016 du cabinet de conseil RH Kronos, 16,7% des français interrogés pratiquent le télétravail plus d’une fois par semaineUne autre étude de la Fondation Concorde, plus récente, révèle que 6,7 millions de Français, soit 26% des travailleurs actifs, sont éligibles au télétravail de par leur métier.

Selon Eric Leblanc, Vice-Président France, Benelux et Afrique Francophone chez Unify, « De nombreux rapports ont montré qu’un salarié plus heureux est plus productif. C’est pourquoi le développement de la flexibilité professionnelle […] représente un atout pour les entreprises»

 

La mobilité est aujourd'hui un facteur de bien-être essentiel pour certains professionnels.

 

« Quelque soit les choix stratégiques des organisations, la mobilité ne sera un facteur de bien-être et d’efficacité que si elle repose sur des moyens techniques performants permettant des connexions à distance sécurisées, sans coupures et sans risques de perdre des données ou d’être écouté par des personnes externes malveillantes. Les utilisateurs ont en effet besoin d’outils de communications simples à utiliser, intelligents et évolutifs, ergonomiques et adaptables. » déclare-t-il.

« En d’autres termes, quel que soit le moment ou le lieu, l’employé mobile doit toujours être en mesure d’accéder aux informations, applications et contenus à partir du terminal de son choix, et pouvoir reprendre aisément une activité qu’il aurait démarrée plus tôt, voire même sur un autre terminal. De plus, l’utilisation grandissante du Cloud au sein des entreprises permet à chaque collaborateur l’accès et le partage des données de manière fluide et transparente ; de leur côté, les équipes techniques sont à même de contrôler qui accède aux informations et de quelle manière afin de prévenir tout risque, y compris celui d’une potentielle cyberattaque»

La mobilité représente donc plus une opportunité qu’une menace pour les entreprises. Il est certain qu’en 2018, celles-ci continueront à s’engager dans de nouveaux projets liés au mobile.

Le marketing Mobile illustré en 10 infogrphies

Lire aussi : Push Notifications : nos nouveaux compagnons de travail