article-plan-de-taggage-app-mobile-image-smartphone

Application mobile : qu’est-ce qu’un plan de taggage ?

Le marketing mobile est incontournable : disposer de sa propre application mobile est devenu un must-have pour les entreprises. Mais comment s’assurer que celle-ci est performante et donne les résultats attendus ? C’est ici qu’intervient le plan de taggage, un précieux outil pour analyser précisément l’activité d’une app mobile.

Quelles sont les étapes clés pour un projet d'app mobile ?

1- Mieux comprendre le parcours utilisateur grâce au plan de taggage

Définition

Il existe de nombreux indicateurs pour mesurer le succès d’une application : ranking utilisateur, nombre de sessions, taux de crash, nombre de téléchargements sur l’App store ou la Play store, etc. Mais ces données ne sont pas toujours suffisantes, ou pas assez fines, pour les marketeurs ayant besoin d’analyses plus précises. Le plan de taggage est une solution très utile pour obtenir la data basée sur le comportement des utilisateurs de l’application.

Un plan de taggage peut aussi être appelé un plan de marquage. Que vous le rencontriez sous un nom ou un autre, il s’agit du même mécanisme. Mais à quoi ressemble-t-il et quel est son but ?

Un plan de taggage est un fichier de type Excel. Il liste tous les marqueurs placés sur le parcours utilisateur dans votre application : vous pouvez donc choisir de marquer les écrans et pages de l’application, ainsi que les boutons situés sur chacun d’entre eux et les scénarios de déclenchement des tags. Cela permettra de connaître la navigation de vos mobinautes au sein de votre application et de capitaliser sur cette data pour comprendre les points bloquants.

Analytics : comment créer un plan de taggage ?

Grâce à un plan de marquage, vous pourrez également utiliser les données collectées pour améliorer votre campagne de push notifications ou pour renforcer une campagne e-mailing.

Bien sûr, la transparence est de mise et cela d’autant plus dans le cadre de la mise en application du RGPD : lorsque l’utilisateur installe une application sur son Smartphone, il doit être informé sur la future collecte de ses données, la manière utilisée lors de la collecte, la durée de stockage et à quelles fins elles vont être utilisées. 

Plan de taggage mobile et site Web

Si vous disposez d’un site Web et d’une application mobile, vous aurez deux plans de taggage bien distincts. Site Internet et application fonctionnent différemment et ont chacun une structure propre. Vous ne pourrez donc pas créer un plan de taggage commun à ces deux formats. Mais il sera pertinent de croiser leurs données afin d’améliorer la compréhension du parcours utilisateur et d’optimiser votre stratégie multi-canal.

2- Définissez d’abord les objectifs de votre plan de tracking

Un plan structuré et réfléchi

Avant toute chose, vous devez réfléchir à l’objectif principal, puis aux objectifs secondaires de votre application mobile. Ce sont ces objectifs qui déterminent les KPIs à mesurer, et donc les tags à installer et lister. Exemple : application de marque, de M-Commerce, de consommation de contenu (news)

En effet, pour qu’un plan de taggage soit efficace et capable de répondre à vos besoins, il doit être parfaitement pensé et structuré en amont.

Un plan de taggage, par exemple, peut vous indiquer le nombre de fois que l’application va être lancée sur une période déterminée, s’il y a des problèmes de plantage et à quels moments ils se produisent, etc.

Cela sert également à observer la manière dont les mobinautes utilisent votre application, quels contenus les intéressent le plus, combien de temps ils passent sur tel ou tel écran et ce qu’ils y font, etc. Cela vous permettra ensuite d’améliorer le dialogue utilisateur, de personnaliser l’expérience, ou tout simplement de procéder à une meilleure segmentation.

Après avoir déterminé quels événements vous voulez suivre de près et pour quels résultats, c’est-à-dire l’action clé de votre application pour smartphone, vous pourrez commencer à lister toutes les actions ou tags à implémenter. C’est une étape difficile, mais nécessaire et qui se révélera payante par la suite.

Les erreurs à éviter dans un plan de taggage

  • Brûler les étapes : créer un plan de taggage est un processus long qui demande beaucoup de réflexion en amont et de nombreux tests ensuite.
  • Tout relever : certains tags se révéleront très utiles pour vos objectifs, d’autres non. Il est contre-productif de mettre des tags absolument partout.
  • Ne pas faire de mise à jour : un plan de taggage n’est jamais terminé, vous devrez régulièrement le mettre à jour pour qu’il reste ou devienne plus pertinent.

3- Plan de marquage : l’étape primordiale vers une stratégie mobile optimale

Calcul du ROI de votre application et mise en place de votre stratégie de personnalisation

Vous ne pouvez pas vous contenter de données grossières qui indiquent des tendances, il vous faut du concret ! Le plan de taggage analytics vous donne accès à des données très précises qui vous permettront de calculer le ROI et de construire des campagnes personnalisées.

Pour calculer le ROI de votre application mobile vous devez voir les résultats.

Pour voir les résultats, vous devez implémenter les pixels de tracking.

Pour que les tags de tracking soient implémentés correctement, vous devrez élaborer un plan de taggage structuré, basé sur l’arborescence de votre application, mais également sur les actions que vous souhaitez observer.

Eléments que vous pourrez intégrer à votre plan de taggage :

  • Taux de clics sur des éléments définis (cela peut être le bouton menu, une page d’aide, une catégorie de produits…) 
  • Le nombre de fois qu’un écran est affiché 
  • La complétion du profil
  • Les attributs
  • Le bouton “valider mon panier” (dans le cadre d’une app M-Commerce)
  • Les statistiques de téléchargement de votre application mobile 
  • Le nombre de fois qu’elle a été ouverte 

Un plan de taggage est un outil puissant pour mesurer l’adoption et la compréhension de votre application mobile. C’est un processus qui demande beaucoup de réflexion et de travail, avant, pendant et après, mais qui se révèle payant. Les marketeurs obtiennent grâce à lui des données précieuses pour mesurer au plus près le succès d’une application et les points à améliorer.

Les trois points-clés à retenir sur le plan de taggage :

  • C’est un fichier Excel qui liste les écrans et les boutons et qui associe un pixel à chacun d’entre eux.
  • Il permet de savoir très précisément ce que font les utilisateurs sur l’app mobile.
  • C’est une étape clé pour mesurer le ROI d’une application.

Notre livre blanc vous permet de réussir en 7 étapes clés votre projet d'application mobile