apple-watch-marketing-mobile

Anticiper le développement de l’Apple Watch et son importance pour les marketeurs mobiles

Le terme « brutal » semble adapté pour décrire la phase de lancement de l’Apple Watch.

Depuis que la première vague de clients a commencé à la porter en avril dernier, cette nouvelle technologie « wearable » lancée par Apple a surpassé les attentes. Ce succès est notamment dû  au fait que les informations personnelles et pertinentes sont affichées rapidement et discrètement. Et également au fait que les utilisateurs peuvent choisir ce qu’ils désirent recevoir et ne pas recevoir à leur poignet.

Pour autant, de nombreuses personnes ont exprimé une grande déception. Parmi les plaintes : dès le départ, les développeurs ont travaillé en aveugles et les expériences clients ont mis en évidence certains  problèmes, comme par exemple des applications qui sont interrompues avant de pouvoir se rafraichir.

Les marketeurs et tous ceux qui travaillent sur iOS n’ont eu qu’une vision limitée du fonctionnement et des performances des applications sur le système.

Nous avons pourtant de nombreuses raisons de penser que tout cela est sur le point de changer.

La montre WatchOS 2, dont le lancement est prévu cet automne, permettra aux développeurs de créer des applications natives pour l’Apple Watch plutôt que pour l’iPhone. Ce qui devrait améliorer significativement leurs performances et la satisfaction des utilisateurs.

La mise à jour des outils analytiques est tout aussi importante.

FollowAnalytics a développé la seule solution analytique qui permet de tracer nativement toutes les interactions dans l’Apple Watch.

Les marketeurs et développeurs auront ainsi accès à des analyses sur les évènements spécifiques aux applications de l’Apple Watch. Ils pourront également voir comment les utilisateurs interagissent avec une application depuis un iPhone ou depuis une Apple Watch, et comprendre les différences d’usage. En associant cet outil aux données CRM, les marketeurs auront une vision globale de leurs utilisateurs et de leurs comportements.

Ainsi, les entreprises qui utilisent la plateforme seront à même d’utiliser les données contextuelles pour segmenter et personnaliser leurs interactions avec leurs utilisateurs.

Voici quelques cas d’utilisation :

  • Une compagnie aérienne ou une agence de voyage peut envoyer les statuts des vols aux utilisateurs le jour de le leur voyage.
  • Un hôtel peut inviter ses utilisateurs à des Happy Hour dès qu’ils rentrent dans leurs chambres en utilisant l’Apple Watch.
  • Une pharmacie peut suivre les renouvellements d’ordonnances de ses clients en utilisant la fonction tap de l’Apple Watch.

Grace à cet outil la personnalisation atteint un niveau sans précédent. Les entreprises peuvent à présent définir et suivre les évènements personnalisés, suivre le parcours de l’utilisateur de la montre au smartphone et comprendre leur utilisation favorite de chaque appareil. Ils peuvent ainsi créer des tunnels de conversion de la montre au téléphone.

Les améliorations des outils analytiques incluent :

Analyse des notifications

  • Taux d’ouverture
  • Notifications statiques et dynamiques
  • Toutes les connexions entre montre et téléphone
  • Interactions suite aux notifications : moment de la diffusion et de la pression du bouton

Analyse des icônes

  • Moment d’ouverture d’une icône
  • Moment d’interaction avec l’icône pour ouvrir l’application sur la montre
  • Interactions et événements déclenchées entre l’icône et le téléphone

Mesure des applications de la montre

  • Moment d’ouverture de l’application
  • Durée des sessions uniquement sur la montre
  • Evènement spécifiques sur la montre
  • Interactions sur les principales interfaces de la montre : tap, scroll, swipe
  • Tunnels d’interaction : connexion de l’application de la montre au téléphone

Au-delà des améliorations apportées à l’expérience client et des mises à jour des fonctionnalités analytiques, les marketeurs vont profiter des enseignements des premières phases d’exécution.

En tête des meilleures pratiques, il est recommandé de n’envoyer que des informations pertinentes et au moment opportun sur le poignet des utilisateurs. Comme l’affirmait le directeur marketing d’Expedia, David Doctorow sur le salon MobileBeat de San Francisco, les marques doivent respecter le caractère personnel d’un appareil portable.

Il cite l’exemple d’Expedia qui envoie à ses clients des informations cruciales telles que les changements de portes d’embarquement et d’heures de vol. Au contraire, il serait dommageable de diffuser un message marketing pour la location d’une voiture pour un séjour qui n’aura lieu que dans 6 semaines.

Pas besoin d’une montre pour se rendre compte que nous vivons les premiers pas des appareils connectés « wearable ». Mais nous avons toutes les raisons de penser qu’il est temps de prendre en compte le potentiel de l’Apple Watch dans la planification des stratégies de marketing mobile pour cet automne et pour la suite.