Les 3 règles d’or pour des Push Notifications 100% Retail

7 fois plus de conversions sur une application mobile que sur le web mobile : les derniers chiffres du baromètre annuel des usages mobiles de la Mobile Marketing Association France sont sans équivoque. Les apps mobiles apparaissent aujourd’hui centrales dans les enjeux de M-Commerce et les acteurs du retail investissent massivement pour tirer profit de ce canal et rester compétitives aux yeux de leurs clients. 

Une application mobile est souvent synonyme de proximité. Devant la montée des usages, disposer d’une application mobile performante est pour les professionnels du marketing la garantie de : 

  • mieux fidéliser leurs clients et ainsi accroître la rétention 
  • positionner l’online comme hyper accessible
  • augmenter les e-paniers moyens, et donc le chiffre d’affaires.

Push Notifications : avantages et inconvénients pour une application 100% Retail

Dans la perspective d’accroître la rétention sur son application, l’usage des Push Notifications paraît indispensable. Celles-ci sont, toutefois, à utiliser avec précaution, pour ne pas accentuer de façon excessive la pression commerciale. En effet, les notifications souffrent souvent d’une mauvaise réputation, parfois à raison :

  • Elles peuvent être intrusives, interrompre et distraire inutilement l’utilisateur
  • Elles accentuent la pression commerciale et peuvent être considérées comme du spam

Cependant, les statistiques prouvent l’efficacité des Push Notifications, quand elles sont correctement exploitées :

  • 61% des nouveaux utilisateurs d’applications recevant des Push Notifications ont relancé l’application au cours du premier mois, soit plus du double des utilisateurs n’ayant pas reçu de notifications dans cette même période. 
  • Les applications retail, en particulier, ont connu une augmentation de 278% d’ouverture parmi les utilisateurs ayant activé les Push. 

Ainsi, les notifications, lorsqu’elles sont pertinentes, vont pouvoir accroître le taux d’ouverture de façon significative et donc renforcer l’utilisation de votre application tout en solidifiant votre relation commerciale.

Si elles ne le sont pas, elles pourront produire un effet négatif, notamment :

  • Déranger inutilement ses utilisateurs,
  • Augmenter le risque qu’ils désactivent les Push (Opt-out),
  • Augmenter le risque qu’ils désinstallent l’application, 
  • Entacher la perception de votre marque auprès de ces derniers

Dans cet article, nous verrons ainsi comment créer des Push Notifications pertinentes pour le retail, afin que votre application soit votre meilleur atout commercial.

New call-to-action

Comment améliorer vos Push Notifications et augmenter leur taux d’ouverture ?

1. Personnalisez pour mieux régner 

Alors que recevoir une notification inintéressante ne sera souvent qu’une distraction ennuyeuse, en recevoir trop pourra conduire une personne à désinstaller une application. Pour éviter cela, il est essentiel de soigner la préparation de chaque campagne, pour que chaque notification reçue apporte une réelle plus-value à l’utilisateur, tant sur le format que sur le message. 

On ne le répétera jamais assez : la personnalisation est un des leviers les plus efficaces pour parvenir à cette fin. Les Push Notifications personnalisées permettront de multiplier jusqu’à 4 le taux d’ouverture et donc les visites sur votre app.

Comment réussir ? 

Une des pratiques les plus répandues consiste à utiliser les données de profil des utilisateurs : leur prénom, leur âge, leur intérêts… afin de s’adresser à eux avec plus de proximité.

Pour encore plus d’efficacité, il est important d’exploiter également les données d’usages que vous aurez récolté sur l’app, notamment via des plans de taggage. Combinez les données de profil et les données d’usages pour personnaliser avec plus d’efficacité vos campagnes. 

Par exemple, vous pouvez utiliser l’historique d’achat ou de navigation de l’utilisateur pour lui recommander des produits ou services qui seront susceptibles de l’intéresser. Cette pratique tend à se généraliser chez les retailers, mais se répand également chez d’autres acteurs, comme certains clubs de sport pour promouvoir les produits dérivés.

Push Notification mettant en valant un article du store du PSG

Une autre pratique répandue consiste à profiter des réassorts pour ré-engager ses utilisateurs.

Imaginons qu’Aurélie, cliente régulière d’Yves Rocher, ait téléchargé l’application de la marque et l’utilise régulièrement pour s’informer sur les nouveaux produits. Celle-ci remarque, en fin d’année, qu’une palette de maquillage pourrait très bien venir remplacer sa palette actuelle. Seul problème, celle-ci a eu beaucoup de succès et se trouve en rupture de stock. Déçue, Aurélie ajoute néanmoins la palette à ses favoris en espérant pouvoir se connecter une prochaine fois, lorsque le produit sera à nouveau disponible.

Disposant des statistiques de visites de pages et de mise en favori, les équipes d’Yves Rocher décident de donner la priorité, lorsque le produit est à nouveau disponible, aux clients n’ayant pas pu passer commande en raison de la rupture de stock. Ils envoient alors une campagne de Push Notifications à ce segment d’utilisateurs précis en glissant un lien de redirection vers la page de confirmation de commande.

Push Notification informant de la disponibilité d'un article mis en favori sur l'application Yves Rocher

Ainsi, quelques jours après sa dernière visite, Aurélie reçoit le Push sur son smartphone. Elle saute sur l’occasion pour passer la commande en quelques clics. 

Sachant qu’elle pourra être notifiée des disponibilités dans le futur, Aurélie prend systématiquement le réflexe d’ajouter ses produits de prédilection en favori. Elle se connecte ainsi plus souvent à l’application et se fidélise avec le temps.

Pour la marque, cela a permis d’assurer des commandes bien que le produit ait été indisponible et de gérer une potentielle insatisfaction client.

2. Ciblez les moments clefs

Prenez en compte l’emplacement de l’utilisateur 

Si votre application est utilisée dans plusieurs pays et sur plusieurs fuseaux horaires différents, assurez-vous d’adapter l’heure d’envoi de vos campagnes pour que vos Push ne soient pas reçus au milieu de la nuit. Certains outils d’automatisation permettent d’envoyer les campagnes en fonction de la langue et de l’heure apparaissant sur le smartphone de l’utilisateur, pour éviter ce genre de scénario.

Les spécialistes du marketing disposant des bons outils peuvent même adapter des messages promotionnels spécifiques en fonction des conditions météorologiques locales de l’utilisateur. Par exemple, certains acteurs de la grande distribution choisiront de mettre en avant leurs produits frais pendant les périodes de fortes chaleurs.

Push Notification promouvant un article du rayon glaces de Franprix en période de canicule

Il est possible d’aller encore plus loin si les utilisateurs ont accepté d’être géolocalisés en temps réel sur votre app. Il pourra s’agir d’envoyer des offres pertinentes quand ces derniers seront proches d’un de vos points de vente physique.

Par exemple, envoyez une réduction exceptionnelle à un de vos clients à son approche d’une de vos boutiques, ou préparez-lui à l’avance sa commande effectuée en ligne pour réduire son temps d’attente lorsqu’il viendra la récupérer.

Push Notification offrant une réduction lors du passage près d'une boutique Marionnaud

Push Notification interactive permettant d'informer les équipes d'Auchan Drive de l'estimation de temps de réception d'une commande en point de vente

Prenez en compte les habitudes d’activité de l’utilisateur

De façon générale, le bon moment pour l’envoi d’une campagne de Push dépendra des habitudes d’utilisation de vos utilisateurs. Les connaissez-vous?

Il est à noter que des études ont été réalisées pour connaître les meilleurs moments de la journée durant lesquels les campagnes auront le plus de visibilité.

Les Push Notifications sont majoritairement ouvertes en semaine entre 18h et 20h

Ainsi, d’après une étude d’Andrew Chen, le meilleur taux d’ouverture des Push en semaine interviendrait entre 18h et 20h.

Grâce aux données d’usages de vos utilisateurs, en plus de personnaliser vos Push, vous pourrez paramétrer des déclencheurs pour envoyer la notification en fonction de périodes précisément définies. Créez donc des segments par habitude dans votre outil de marketing automation.

Par exemple, si un utilisateur a l’habitude d’ouvrir votre application à 18 heures, mais achète le plus souvent vers 20 heures, vous pouvez planifier l’envoi de vos campagnes pour cet horaire précis, lorsque celui-ci sera le plus susceptible de passer sa commande.

Push Notification mettant en avant une vente privée Sarenza

Anticiper les comportements d’achat des clients est un challenge quotidien pour les équipes marketing. Grâce à une solution permettant de suivre les parcours sur son application mobile, il sera possible de se baser sur des chiffres concrets pour pouvoir envoyer ses campagnes… et obtenir les meilleurs taux de conversion.

3. Réduisez les abandons de panier

Les abandons de panier sont un problème récurrent pour les applications retail, ils se produisent en moyenne dans 97% des parcours d’achats.

Les clients abandonnent leurs paniers pour de nombreuses de raisons : 

  • Coûts d’expédition élevés
  • Connexion à un compte obligatoire
  • Processus de check out trop complexe
  • Alternatives plus abordables 
  • Etc.

Lorsqu’un utilisateur abandonnera son parcours, il sera toutefois possible de le ré-engager grâce aux Push. L’envoi de notifications pour relancer les actes d’achats non terminés présente généralement un taux d’ouverture plus élevé que pour les mails : les taux de clics sont multipliés par deux

Push Notification de rappel de panier abandonné sur l'application Yves Rocher

Rappels, envoi de réductions, offres de fidélisations, tous les moyens sont bons et peuvent être exploités par les Push pour ré-engager ses utilisateurs. Ces derniers offrent une grande liberté en matière de communication et de personnalisation. Ils ne doivent donc pas être négligés.

Hélas, en raison d’un manque de visibilité sur les comportements dû à leurs outils de tracking ou un manque de moyens sur les campagnes, de nombreuses marques peinent à élaborer des stratégies basées sur les abandons de paniers. Avec les bons outils, il est cependant possible de ré-activer vos utilisateurs de façon beaucoup plus souple afin de récupérer ces opportunités business perdues, et éviter d’avoir à passer par des campagnes de retargeting souvent coûteuses.

Conclusion 

Pour obtenir les meilleurs taux de conversion sur vos applications, envoyez des campagnes de Push…

  • Personnalisées, afin de répondre aux attentes de vos utilisateurs et ainsi créer une relation de long terme avec eux
  • Contextualisées, afin d’arriver au bon moment et quand un réel besoin est à combler
  • Et surtout, ayez le reflexes de créer des segments basés sur les habitudes de vos utilisateurs !

Gardez en mémoire que chaque application est unique et dispose d’une communauté qui lui est propre. Une stratégie de “Test and Learn” permanent est donc de mise afin de pouvoir répondre au mieux aux besoins et attentes de vos clients. Pour cela, il sera bon de s’appuyer sur des outils de marketing automation adaptés, qui sauront couvrir de A à Z vos problématiques d’analyse et d’engagement afin de vous offrir toutes les clés vers le succès.

New call-to-action