Cas pratique: les push-notifications dans les médias avec LeKiosk, TF1, Canal+

De l’augmentation de la consommation d’internet depuis un mobile à la demande d’information en temps réel, les push-notifications s’imposent comme l’outil de réponse à une audience médias toujours plus complexe.

Le nombre d’applications média et social média a explosé depuis 3 ans. 1,4 milliard de personnes sont exposées à internet (où ils peuvent y consommer de l’information) contre 480 millions de quotidiens papiers distribués par jour. Il est aisé de conclure que le mobile est devenu le 1er média de masse personnel.

Quels avantages présente le Mobile pour les médias ?

En comparaison à ses cousins d’information plus classiques (PC, presse papier) le smartphone est, en effet, le seul média:

  • avec un terminal de paiement intégré
  • que l’on a toujours sur soi
  • pouvant permettre de savoir où l’on se déplace

Aujourd’hui, le mobile représente 35% du temps passé devant un écran, et 85% de ce temps est consacré aux applications. Le secteur des médias est donc exposé à de nouveaux enjeux directement liés au mobile. Il ne suffit donc pas de créer une application et de la laisser vivre en espérant que votre audience s’en satisfasse. A l’heure du marketing automation la data, la personnalisation des applications,les pushs et In-App sont au coeur du débat.

Les outils conversationnels des applications médias

Les applications d’information offrent deux avantages majeurs:

  • Une source de donnée riche. Grâce aux outils d’analytics mobile, vous pouvez récupérer une donnée enrichie via votre application: temps de connexion, lieu de connexion, événement cliqués, crash, nombre de cession…
  • Une communication facilitée. En effet, les fonctions clés des apps mobile n’imposent pas aux mobinautes d’ouvrir leurs applications. Ainsi vos communications sont assurées d’être vues sans demander aucun effort à vos mobinautes. Il est à noter qu’Androïd et IOS ont deux politiques différentes concernant les push notifications. Chez IOS, la notification est soumise au consentement préalable du mobinautes (« Opt-in »). L’utilisateur peut donc accepter ou refuser de recevoir vos push notifications. Au contraire, sur Androïd, les notifications sont activées par défaut (« Opt-out »).Les push-notifications et In-App apparaissent comme de véritables outils conversationnels. Nous observons en moyenne que 3 mobinautes sur 4 acceptent les push notifications. Ce qui confirme la force d’exposition que peuvent offrir les push-notifications dans la stratégie de vos communications.

Comment  les médias utilisent les push notifications? zoom sur Lekiosk

LeKiosk: Upgrader prospects et clients grâce aux push notifications

LeKiosk propose la consultation de plusieurs magazines selon les centres d’intérêts de chacun. L’entreprise dispose de trois niveaux d’offres: une version freemium pour le 1er mois, un bouquet de 10 numéros par mois pour 9,99€ et un abonnement à 25,99€ permettant de lire jusqu’à 25 numéros par mois.
Ils ont intégré les push-notifications comme levier de souscription, pour inviter les lecteurs à choisir à l’abonnement supérieur. Pour ce faire, la personnalisation des push-notifications (différents formats, intégration d’emoji), les options avancées de ciblage et la data collectée proposés via la plateforme d’automatisation FollowAnalytics a été retenue pour les accompagner.

TF1: Toucher plusieurs millions de mobinautes en quelques secondes grâce aux push notifications

Avec plusieurs millions de téléchargements tant sur IOS qu’Androïd, l’application TF1 exprimait le besoin d’un outil de marketing mobile pouvant délivrer un volume conséquent de push. Le groupe a choisi l’outil de marketing mobile automation FollowAnalytics pour les accompagner sur cette problématique.  

Canal+: pourrait envisager les push notifications en tant que levier d’acquisition

Avec l’arrivée de Studio+, lancé par canal+,s’ouvre l’ère des mobile-séries courtes : 10 épisodes de 10 minutes. Avec une promesse de nouvelle série mise en ligne chaque semaine, les push-notifications pourraient être envisagés dans leur stratégie comme un levier de promotion et d’acquisition.

En conclusion, les push-notifications et In-App apparaissent comme les couteaux suisse du Marketing Mobile Automation. Ils peuvent ainsi répondre à plusieurs objectifs et être à la fois: outil d’engagement, levier d’acquisition et moyen de qualification client. Dans cette recherche permanente de personnalisation continue grâce au marketing automation, les experts medias présentent la monétisation comme LE nouvel enjeu. Ils s’interrogent sur la possibilité de proposer un abonnement payant permettant de recevoir uniquement les push en lien direct avec les centres d’intérêts des mobinautes. Modèle économique viable? Réponse à un réel besoin? A suivre…

Pour aller plus loin voici notre dernière infographie sur les tendances d’utilisation des applications. Pour toute information complémentaire cliquez ici.

Naëlle Hadji Bormann
Responsable Marketing EMEA de FollowAnalytics