Téléchargez l’infographie : Le marché français des applications mobiles en 6 graphiques

Une récente étude menée par l’entreprise App Annie met en lumière les pratiques des Français sur leurs mobiles. Découvrez à travers cette infographie les principaux chiffres à retenir.

Si les Français sont de plus en plus sensibles à la protection de leurs données personnelles sur internet, comme le montre une récente infographie, ils n’en demeurent pas moins friands de technologies. Et plus particulièrement de l’usage des smartphones et des applications mobiles. En août dernier, Google a annoncé que la France avait passé un nouveau cap, que l’entreprise a baptisé “Mobile Moment”. Il s’agit du moment où la balance de la “French digital life” a commencé à pencher en faveur du mobile. En effet, la majorité des requêtes effectuées sur le moteur de recherche du géant du net est désormais lancée depuis un smartphone. Une tendance qui s’inscrit dans un mouvement mondial lancé il y a maintenant des années, à l’aube des premiers smartphones et tablettes.

Les Français sont donc connectés et apprécient la mobilité. En effet, l’étude d’App Annie démontre qu’ils utilisent de plus en plus leur smartphone, même s’ils ne sont pas les plus addicts à l’échelle mondiale. Réalisée pour Le Figaro, celle-ci met en avant des chiffres intéressants sur les dépenses en termes de temps et d’argent sur les applications mobiles. Elle montre également que ce ne sont pas forcement les applications les plus connues qui génèrent le plus de revenus.

 

Grâce à cette infographie, vous découvrirez ainsi :
  • Combien dépensent les Français dans les applications mobiles,
  • Combien de temps ils passent en moyenne sur les applications chaque jour. Où ils se situent par rapports aux Britanniques, Allemands, Américains ou encore Japonais,
  • Quel App Store génère le plus de téléchargements et de revenus,
  • Quelles applications sont les plus téléchargées. Quelles sont les plus rentables.

FollowAnalytics publie régulièrement de nouvelles infographies, si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ICI.